La pub télé pour les jeux d’argent dans la tourmente

pub-tele-pour-jeux-argent-dans-tourmente

Un projet de loi propose plusieurs mesures pour restreindre l’accès des opérateurs de jeux d’argent à la publicité télévisée.

C’est le grand débat de ces dernières semaines… La publicité pour les sites de paris sportifs en ligne et plus globalement des jeux de hasard va-t-elle bientôt être bannie des petits écrans lorsque des compétitions sportives seront retransmises ? C’est du côté du ministère de la Justice que viendra la réponse… puisque son ministre planche actuellement sur toute une série de nouvelles mesures. Dont celle-ci. Il se susurre également que ce genre de pubs pourrait être interdit en début de soirée… Et pas seulement lors d’événements particuliers ! Va-t-on vers la mort progressive mais programmée de ces messages promotionnels ? L’avenir nous le dira (et sans doute plus rapidement que prévu).

Les jeux d’argent vont-ils devoir se priver de publicité télévisée ?

Les opérateurs de jeux d’argent ont recours très régulièrement à la publicité télé. Car c’est un excellent support pour promouvoir diverses offres promotionnelles auprès des joueurs. La tranche horaire des grands événements sportifs, dont la retransmission sur petit écran remporte une belle part d’audimat, est d’ailleurs très convoitée. Trop, au goût du ministère de la Justice et de la Commission des jeux belge. Car ces publicités sont une véritable incitation au jeu compulsif. Les interdire est donc la solution de facilité (et d’efficacité ?).

Mais ce n’est pas tout ! Car cet accès restreint est aussi envisagé hors retransmission sportive, dans la journée. Ainsi, si le projet du ministre passe, aucune pub pour un site de jeux d’argent en ligne ne pourra plus passer avant 20h à la télé (pour préserver les mineurs). De plus, des messages d’avertissement devront accompagner les publicités autorisées… Ce dont se réjouit la Commission, qui pourra plus facilement repérer les campagnes publicitaires jugées trop « agressives ».

Un avis très mitigé sur cette éventuelle interdiction

L’association belge des opérateurs de jeux d’argent est plus que dubitative sur cette mesure radicale. Pourquoi ? Parce que d’après elle, supprimer cette publicité ferait le jeu des sites illégaux, tout en désavantageant les agrées. Car cette restriction pénaliserait les établissements légaux, qui ne pourraient plus faire de promotions télévisées au moment opportun. D’après une projection statistique de la société spécialisée H2 Gambling Capital, le % des joueurs fréquentant ce genre de plate-formes pourrait ainsi tripler en seulement quelques années.

Une véritable catastrophe pour les agrées. Relayée par BAGO, une association belge regroupant les plus grands opérateurs (dont Unibet, BetFIRST et Ladbrokes) qui est également persuadée que les sites légaux souffriront irrémédiablement de ce manque de visibilité. Le Conseil des ministres validera-t-il ce projet de loi relatif à la publicité télévisée pour les jeux d’argent ou sera-t-il davantage attentif aux arguments des professionnels du jeu ? Les différents acteurs du secteur restent dans l’attente du verdict… qu’ils espèrent clément.

Avis des Joueurs

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mot de passe oublié ?

/ Inscription