Vikings go to Hell

Pour ce troisième opus, les quatre célèbres Vikings d’Yggdrasil Gaming sont sur la terre ferme. Et plus particulièrement sur le domaine d’un démon de feu, fait de pierre volcanique et de lave en fusion. Un environnement de jeu peu accueillant mais les graphismes sont une véritable réussite, tout comme les fonctionnalités, présentes en grand nombre. Bref, Vikings go to Hell, c’est du grand art.

Vikings go to Hell : descente en enfer

Si l’action des deux premiers titres, Vikings go Wild et Vikings go Berzerk, se déroulait en plein mer (notre quatuor scandinave étant d’abord aux prises avec un calamar géant de type kraken, puis ensuite avec des sirènes pétrifiant les marins), celle de Vikings go to Hell se passe dans les tréfonds de la terre (ou plutôt de l’enfer). Là où la lave incandescente coule sans discontinuer dans les cratères et les fissures d’une roche aussi noire que du charbon. C’est l’antre du démon, qui attend de pied ferme nos guerriers nordiques. L’écran de jeu fait honneur à leur culture puisqu’il est encadré de piliers en pierre décorés de motifs celtiques. Un démon cornu affublé de longues moustaches tressées surveille les rouleaux par-dessus l’écran.

Le quatuor viking au cœur des symboles

Nous retrouvons les protagonistes des aventures précédentes : la jolie blonde qui affiche sur le visage des peintures de guerre bleues (= symbole sur fond bleu), le rouquin avec sa barbe nattée (= symbole sur fond brique), le plus âgé avec sa barbe et ses cheveux blancs (= symbole sur fond violet) et le balafré aux cheveux châtains (= symbole sur fond vert). Un bouclier est affilié à chacun de ces guerriers (même couleur de fond que leur propriétaire). Ces symboles sont de faible valeur tandis que chacun des Vikings a été érigé en symbole de haute valeur.

Au niveau des symboles spéciaux, Vikings go to Hell comprend un wild, un sticky wild (bon à savoir : pendant un free spin, le wild sera toujours collant) et un scatter (= représenté par le démon “seigneur des chaînes”). À partir de 2 scatters affichés sur l’écran, les Vikings doivent affronter cette entité démoniaque. S’ils remportent la victoire, vous obtenez “rage & wilds” (collecte d’un point “rage” + viking transformé en wild). 2 scatters permettent aussi d’activer la fonction respin (avec le wild devant sticky wild).

Faites le plein de fonctionnalités avec le coffre au trésor

Ce symbole-bonus est représenté tout simplement par un coffre au trésor. Lorsque celui-ci atterrit sur le rouleau 5, un galet de pierre (couleur feu = épique / couleur eau = bonté) est attribué. Une récompense est alors créditée, en fonction du mode de jeu :
– jeu de base = 7 – 16 free spins / 150 – 1 200 pièces / rage boost
– mode free spins = 2 – 3 free spins supplémentaires / rouleau wild / 2 wilds aléatoires

Plusieurs façons d’obtenir des tours gratuits

Outre le coffre au trésor, obtenir 3 scatters permet de déclencher les tours gratuits. 3 symboles = 7 free spins, 4 symboles = 12 free spins, 5 symboles = 16 free spins… de niveau 1. Pour franchir cette étape et passer au niveau 2, il faut détruire la barre de santé du démon Lucifir. Une fois détruite, celle-ci vous permet d’obtenir des gains de victoire (2 wilds aléatoires / wild auto vikings) puis d’enchaîner avec le niveau supérieur. Ce niveau 2 débute avec 7 tours gratuits (les wilds précédents étant réinitialisés). 1 barre de santé détruite attribue 1 wild aléatoire. 3 barres de santé détruites et c’est la fin du démon, avec une nouvelle attribution des gains de la victoire (wild auto viking / multiplicateur de gain x3 pour le reste des free spins).

Hors mode free spins, des tours gratuits “berzerk” peuvent également être obtenus en collectant des points “rage” : collecter 100 points enclenche ce mode berzerk. Avec, pendant ces free spins, une fonction spéciale : la victoire systématique des Vikings.

La mise de cette machine à sous débute à 0,10€ pour une valeur de jeton à 0,004€. Sa mise max est de 125€ pour une valeur de jeton à 5€. Le taux de redistribution de Vikings go to Hell affiche 96,1%, avec une volatilité moyenne-haute.

Les fonctionnalités de Vikings go to Hell offrent-elles des gains d’enfer ?

Cette slot est visuellement réussie, avec de beaux graphismes (comme toujours chez Yggdrasil). Mais elle est aussi fonctionnellement très aboutie. Car les symboles spéciaux et les fonctionnalités (jeu bonus, re-spin, free spins et free spins supplémentaires à empocher de plusieurs manières) ne manquent pas. Bref, un troisième opus à tester d’urgence !

Avis des Joueurs

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Mot de passe oublié ?

/ Inscription