Cloud Quest

Amateur d’heroic fantasy ? Alors cap sur cette machine à sous Play’n Go qui s’inspire de l’environnement fantastique du jeu vidéo Final Fantasy. Rien de bien étonnant donc à ce que Cloud Quest se déroule dans un monde surprenant, peuplé de créatures maléfiques. Les lieux : une forteresse magique qui flotte au milieu des nuages. Les acteurs : trois personnages au design très « manga ». La quête : faire le ménage en exterminant tous les monstres qui se présentent. Un « nettoyage » progressif synonyme de jolis gains… surtout si le joueur arrive jusqu’au niveau final (après avoir gravi plusieurs dizaines de niveaux).

Nos trois protagonistes s’intègrent à merveille dans cette ambiance particulière empreinte de magie et de fantastique : le héros est vêtu de rouge, la flamboyante héroïne s’orne de vert et le mage a revêtu ses atours violets… mais chacun est lourdement armé, afin d’affronter les chimères. D’autres symboles, de circonstance, sont également présents sur les rouleaux : une fiole remplie d’une potion mystérieuse verdâtre, une pierre de pouvoir, un vieux grimoire, un sceptre de mage… sans oublier l’attirail de nos guerriers (un bouclier, le duo de kriss de l’héroïne et l’épée du héros, rangée dans son fourreau).

Un petit air de Role Playing Game (RPG) qui devrait permettre à Cloud Quest de faire l’unanimité auprès des amateurs… Mais pas seulement, car les passionnés de machines à sous sauront apprécier ses graphismes d’exception tout comme ses nombreux symboles spéciaux et fonctionnalités. Ainsi, outre un wild représenté par un médaillon doré ainsi qu’un scatter, cette slot virtuelle dispose d’un mode free spins pouvant afficher jusqu’à 20 parties gratuites… ainsi qu’un passionnant jeu-bonus (sans doute le clou du spectacle !).

Pour activer cette partie spéciale, les 5 lettres du mot BONUS doivent clairement apparaître à l’horizontale (il faut donc faire disparaître tous les symboles de la ligne). Vous pourrez ensuite cumuler plusieurs de ses 5 super pouvoirs, sélectionnés aléatoirement par une roue. Le principe : une jauge doit être remplie grâce à la pierre de pouvoir pour obtenir un tour gratuit et déclencher une caractéristique. Celle-ci se compose de 10 sections : 3 symboles « pierre de pouvoir » = 1 section remplie, 4 symboles = 2 sections et 5 symboles = 3 sections remplies.

Les super pouvoirs sont le cinq de la fortune (un multiplicateur de gains x5), la marque de la multitude (les combinaisons gagnantes créent des wilds), l’emblème de l’endurance (les jokers résistent à la suppression de symboles) et la dispersion du succès (tous les symboles sont valables pour la dispersion). Le cinquième pouvoir (disponible sur la case en surbrillance) offre un tour gratuit supplémentaire avec en prime l’un des 4 super pouvoirs.

Cette partie-bonus, qui se compose de 100 niveaux, débute au minimum avec 5 free spins mais peut grimper jusqu’à 20 tours gratuits (le maximum). L’objectif du joueur : détruire les créatures, afin de gravir progressivement les niveaux permettant d’atteindre le stade final, intitulé Titan… Au menu : des gains mais aussi des tours gratuits supplémentaires… jusqu’au dernier monstre, qui récompense le vainqueur d’un bonus de 100x la mise totale (avec des gains doublés pour les tours gratuits).

Disponible à partir de 0,10€, ce titre affiche une bet max à 40€. Mais malheureusement, la mise totale disponible sur Cloud Quest est déjà déterminée : vous n’aurez donc le choix qu’entre 10 paris définis (vous ne pourrez choisir ni le nombre de lignes, ni le nombre de pièces ni même leur valeur unitaire). Son taux de redistribution est de 96%, avec une volatilité moyenne, pour un gain maximal de 2 500 fois la mise (= 100 000€ pour un pari maximal).

Mon avis : Cloud Quest s’avère être une slot très réussie, tant au niveau du design et de l’ambiance sonore que des fonctionnalités, particulièrement originales… tout comme la manière d’obtenir des gains, puisque ce sont des symboles adjacents alignés horizontalement, verticalement ou en diagonale qui paient, et non des lignes de paiement. Néanmoins, petit bémol : le niveau final du jeu-bonus apparaît inabordable, tant les monstres à combattre semblent toujours plus nombreux et coriaces, même si la fonction « mort instantanée » donne un petit coup de pouce. Mais Cloud Quest mérite bien quelques séances de jeu prolongées.

Avis des Joueurs

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Mot de passe oublié ?

/ Inscription