Jeu responsable : pour que jouer reste un plaisir !

Véritable moment de plaisir, les jeux d’argent en ligne peuvent parfois devenir un cauchemar à l’état pur lorsque le joueur n’arrive plus à maîtriser ses séances de jeu (aussi bien sur la durée que sur le montant misé). Pour que cette activité reste un loisir, au même titre qu’un bon film, une séance de sport, une virée shopping ou une sortie au restaurant avec des amis, il est donc essentiel de rester vigilant en termes d’argent dépensé mais aussi de temps de jeu… ce qui n’est pas évident pour tous, l’adrénaline procurée par les jeux de hasard pouvant submerger le plus raisonnable des joueurs. Pour que jouer reste un plaisir sans se transformer en enfer (pour vous mais aussi pour votre famille), CasinoBelgique vous propose donc quelques conseils et pistes de réflexion, histoire que vous puissiez rester maître de votre jeu en toutes circonstances !

Pratiquer le jeu responsable : une nécessité

Jouer sur un casino en ligne doit rester un passe-temps agréable, destiné avant tout à vous divertir (même si l’espoir de gagner un peu d’argent est toujours omniprésent). C’est pourquoi il est primordial de ne pas franchir certaines limites, au risque de sombrer dans l’addiction au jeu. Mais inutile pour autant de diaboliser les jeux d’argent en ligne si vous les appréciez : nous vous recommandons simplement de les pratiquer avec modération, afin de pouvoir en apprécier tous les avantages sans en subir les inconvénients. Ce qui n’est pas toujours facile à mettre en œuvre, les e-casinos étant bien plus faciles d’accès que leurs homologues terrestres, grâce à leur accessibilité (le joueur en ligne pouvant se connecter à n’importe quelle heure mais aussi de n’importe quel endroit, grâce à la section mobile). Sans compter la tentation des promotions, certains établissements proposant une profusion d’offres afin d’inciter le joueur à toujours déposer plus sur son compte.

Pour pratiquer le jeu responsable et se prémunir contre la dépendance, quelques règles sont donc à respecter :

  • jouer doit rester un loisir : il ne faut jamais considérer les jeux d’argent comme un moyen de gagner de l’argent
  • seul l’argent que l’on peut se permettre de perdre peut être déposé sur son compte-casino : jouer ne doit donc absolument pas grever le budget « dépenses quotidiennes » (loyer, factures, nourriture, études…), ce qui implique de tenir une comptabilité rigoureuse (il est d’ailleurs conseillé de se fixer un montant de pertes à ne dépasser sous aucun prétexte)
  • perdre ne doit pas engendrer une séance de jeu « récupératrice », car c’est une erreur de croire qu’on pourra forcément « se refaire » après avoir beaucoup perdu : les gains ne sont pas systématiquement redistribués aux malchanceux, puisque le jeu possède un caractère aléatoire (gagner est donc imprévisible)
  • il est conseillé de consigner les montants pariés, afin d’avoir sous les yeux un récapitulatif (quotidien, hebdomadaire ou mensuel) de ses séances de jeu, notamment afin de déterminer si l’on reste raisonnable ou que l’on glisse doucement vers l’addiction
  • prévoir des pauses régulières : cela permet de s’aérer l’esprit tout en déconnectant temporairement du jeu (efficace pour éviter qu’il ne devienne omniprésent et se transforme en obsession)
  • ne pas hésiter à utiliser les options d’auto-régulation disponibles sur les casinos en ligne agréés : limitation de dépôt, de mise, de temps de jeu, de pertes… ceci afin de gérer plus facilement votre budget (surtout si vous avez tendance à enfreindre « vos » règles de conduite dans le feu de l’action)
  • éviter de jouer en cas de moral en berne, car une tendance dépressive fausse le jugement (vous risquez donc de ne pas savoir vous arrêter à temps ou de miser plus que d’habitude)
  • le jeu ne doit pas empiéter sur la vie de famille et les activités extérieures (c’est pourquoi il est conseillé de se fixer une durée maximale de jeu par session et de s’y tenir)
  • alterner le jeu avec d’autres activités, pour éviter l’effet d’accoutumance
  • ne jamais jouer sous l’influence de l’alcool

Pour éviter de basculer dans l’excès (l’origine de toute dépendance), la modération est donc le maître-mot du jeu responsable : modération dans le montant des mises (qui varie évidemment selon sa situation financière) mais aussi modération dans le temps de jeu (les jeux d’argent doivent rester un divertissement… ils sont donc à consommer avec parcimonie). Ce qui signifie qu’il ne faut pas pour autant bannir les jeux de hasard de votre vie, car l’excès tout comme la privation n’engendre que de la frustration…

Addiction au jeu : les outils pour mieux la cerner

L’addiction n’est pas forcément réservée aux jeux d’argent. En effet, certaines personnes inclinent naturellement vers une nature dépendante (elles auront tendance à basculer dans l’excès dès qu’une chose leur plaît), et ce, quel que soit l’objet de leur fixation (nourriture, sport, shopping, jeu…). Elles se doivent donc de rester particulièrement vigilantes quant aux jeux de hasard en ligne, d’autant plus qu’Internet et sa simplicité d’accès facilite énormément tout phénomène de compulsion. Cependant, nul n’est à l’abri d’une dépendance au jeu, c’est pourquoi il est primordial, dès le départ, de bien contrôler ses séances, en se posant les bonnes questions :

  • le jeu m’empêche-t-il d’étudier ou de travailler avec efficacité (démotivation, déconcentration, absences répétées pour cause de jeu…) ?
  • est-ce qu’il m’arrive de dépenser plus que mon budget « jeu » puis ensuite de ne plus pouvoir payer certaines factures ?
  • en cas de pertes, suis-je tenté de rejouer immédiatement dans l’espoir de regagner tout ce qui a été perdu ?
  • en cas de gains, suis-je tenté de rejouer immédiatement afin de gagner encore plus ?
  • est-ce que j’arrive à économiser de l’argent sans y toucher ou est-ce que je ne peux pas m’empêcher de miser dès que j’ai un peu d’argent de côté ?
  • ai-je déjà emprunté de l’argent pour jouer ?
  • suis-je endetté à cause du jeu ?
  • le jeu m’a-t’il déjà obligé à mentir, vendre un bien ou même voler pour obtenir de l’argent ?
  • le jeu est-il un exutoire/échappatoire (pour fuir un conflit, une frustration ou une déception) ?
  • une séance de jeu m’intéresse-t-elle plus qu’un moment en compagnie de ma famille ?
  • mon sommeil est-il perturbé par le jeu ?
  • le fait de ne pas pouvoir jouer entraîne-t-il une frustration voire une irritabilité (en raison d’un phénomène d’accoutumance) ?
  • est-ce que je pense constamment au jeu (caractère obsessionnel) ?
  • jouer est-il déprimant ?
  • mes mises sont-elles de plus en plus importantes ?
  • est-ce que j’ai tendance à m’isoler depuis que je joue ?
  • ma consommation d’alcool, de somnifères, de calmants, etc, a-t-elle augmenté depuis que je joue ?

Des réponses positives à ces questions suggèrent une tendance à la dépendance voire un problème d’addiction déjà installé (vous ne maîtrisez plus le jeu, qui est devenu une obligation et non plus un divertissement pour se faire plaisir)… Si vous vous rendez compte que le jeu a des répercussions négatives sur votre vie et que vous vous sentez impuissant(e) face à ce constat (car vous êtes incapable de contrôler vos paris, malgré votre volonté), nous vous conseillons d’approfondir le sujet avec votre médecin traitant ou d’en parler à un spécialiste (en contactant un organisme de prévention et d’entraide dédié à l’addiction au jeu). Chacun saura vous écouter attentivement et vous conseiller tout en faisant preuve de discrétion. Enfin, soyez également à l’écoute de vos proches, car ceux-ci peuvent parfois détecter les signaux précurseurs avant le joueur lui-même (celui-ci pouvant être dans le déni).

Admettre son addiction : le premier pas vers la guérison

Admettre son addiction aux jeux d’argent en ligne et accepter l’idée de se faire aider est le premier pas vers la guérison. Car pour sortir de cette spirale infernale qu’est la compulsion, l’aide d’un professionnel s’avère toujours indispensable ! En effet, la dépendance au jeu est avant tout pathologique, le joueur malade ne parvenant plus à maîtriser ses pulsions… Le jeu peut alors être considéré comme une véritable drogue (au même titre que l’alcool, le tabac ou certaines substances illicites) : miser de l’argent devient incontrôlable, ce qui peut déboucher sur de graves problèmes financiers (sans compter les soucis comportementaux vis-à-vis de l’entourage).

Un joueur dans l’excès a peu de chance d’arriver seul à se détacher du jeu sans rechuter, c’est pourquoi se faire accompagner est primordial. Si vous pensez avoir besoin d’aide, sachez que plusieurs associations et organismes spécialisés dans l’accompagnement des joueurs dépendants proposent leurs services gratuitement (aux joueurs mais également aux familles, souvent très éprouvées par le comportement de leur proche “addict”). Vous pouvez notamment contacter :

  • les Joueurs Anonymes (cet organisme a développé des groupes de parole très efficaces, afin que les joueurs compulsifs puissent s’entraider en échangeant leur vécu et leurs expériences)
  • la Clinique du jeu pathologique au 0800 35 777 (numéro vert)
  • la Gambling Therapy
  • la Commission des jeux de hasard de Belgique : via son site, des informations utiles et des conseils sont mis à la disposition des joueurs dans la section Protection des joueurs, ainsi qu’un dépliant disponible ici
  • SOS JEUX au 0800/35.777 (24 heures sur 24, 7 jours sur 7)
  • l’Aide aux joueurs (cette association propose des auto-tests et des informations mais aussi un programme d’aide en ligne, gratuit et anonyme)
  • la Clinique du jeu pathologique Dostoievski  Service de Psychiatrie et de Psychologie Médicale / Centre Hospitalier Universitaire Brugmann  Place Van Gehuchten 4   1020 Bruxelles   (02/477.37.70)
  • l’Association Le pelican asbl rue Drootbeek 32  1020 Bruxelles (02/502.08.6)  (contact@lepelican-asbl.be)
  • l’ACAJEP (Action Concrète pour les Adeptes du Jeu et Proches) rue Dr de Meersman 14  1070 Anderlecht au +32 2 5278973

Enfin, sachez que chaque Province dispose d’une antenne des Joueurs Anonymes.

L’interdiction de jeu, une possibilité à envisager

Tous les casinos en ligne et les salles de jeux accessibles sur CasinoBelgique ont reçu l’agrément de la Commission des jeux de hasard belge. À ce titre, ils s’engagent donc non seulement à respecter le jeu responsable mais également à proposer leur aide aux joueurs ayant une tendance à la dépendance. Ce qui passe, pour les établissements les plus engagés dans cette lutte contre l’addiction au jeu, par des propositions et des options destinées à limiter le temps de jeu mais aussi le montant des dépôts et/ou des mises sur une période définie (quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement), ou carrément en mettant en place une auto-exclusion temporaire de jeu, le temps de faire une pause bénéfique.

Dans les cas les plus extrêmes, lorsqu’il n’y a pas d’autres choix que d’envisager un sevrage, il devient alors nécessaire de se faire interdire définitivement de jeu. Outre la demande de suppression de tous ses comptes, le joueur doit remplir un formulaire d’interdiction volontaire sur le site de la Commission des jeux de hasard, disponible sur cette page. En cas de déni, un proche peut aussi effectuer cette démarche, en demandant à ce qu’une interdiction de jeu soit appliquée pour un joueur compulsif (il suffit de renvoyer le formulaire d’interdiction tiers disponible en cliquant ici).

Pour conclure, n’oubliez jamais que le jeu (qu’il soit paris sportifs, poker en ligne ou jeux de casino) doit rester un plaisir et non une obligation (voire carrément une obsession). Si vos séances de jeux d’argent en ligne commencent à avoir une incidence sur votre vie privée et/ou professionnelle, alors il est temps d’agir… car le jeu doit absolument rester un divertissement, à pratiquer systématiquement avec modération.

Mot de passe oublié ?

/ Inscription